LES ARTISTES ASSOCIES

ANTOINE PETEL

NICOLAS DESBONS

MARIE MINHAC

RAFA PEREZ

JEAN-PAUL SOUVRAZ

MARIE-LAURE GRIFFE

CHRISTIAN FLORIO

COLIN THOMSON

EMMA NEILSON

ELOI DEROME


ANTOINE PETEL

La peinture dans l'espace,  la sculpture dans le plan : plus de repères. Restent les questions. elles se forment, germent, se déploient.

Il s'agit de parler de la vie, de la sève qui nous traverse et de l'étonnement d'exister.

Formes en métal, résine et couleur : comme autant de promesses que le livre du monde est un espace fécond dont il faut bien tourner les pages pour inventer ce que nous sommes.                                   

JEAN-PAUL SOUVRAZ

Puissance de la couleur et du trait.

Le pinceau glisse et débusque la part sombre de l'humain.

Monde étrange, inquiétant parfois :

il interroge, il dérange, il séduit tout à la fois.

Peinture tout aussi vitale que mystérieuse. 

 Association de la porcelaine blanche et argile noire.
En s'échappant des techniques traditionnelles de façonnage et de cuisson, Rafa Perez signe une oeuvre originale et personnelle, à la fois sculpturale et picturale.
Son oeuvre renferme une part de mystère dans laquelle nature et architecture se mêlent et/ou se confrontent.
Enigmatiques, tumultueuses et nostalgiques, ses sculptures et peintures s'inscrivent dans une grande modernité. 

 

 

NICOLAS DESBONS

Le métal comme une dentelle.

Elégance et fluidité des formes.

Le raffinement. La femme sublimée

 

MARIE MINHAC

Couleur et matière en fragmentation pour traduire un imaginaire, une quête d'harmonie.

Juxtaposition de touches colorées sur un mode impressionniste.

Un dialogue intime. De l'indiscible jaillit le mouvement. L'éclatement laisse place à la sérénité.

 

 

ALEXANDRE MIJATOVIC

Figures et corps en mouvement dans des matériaux tel que le grès, le bronze.

 Un univers composé de personnages tour à tour joyeux, solennels, mélancoliques, recroquevillés sur eux-mêmes.

 

 ELOI DEROME

Alternance de peinture et sculpture sur toile. Sa toute dernière série de peintures sculptées s'intitule Archéospace.

Eloi Derôme enfouit les couleurs, les oublie, repart à leur découverte en creusant à même la toile.

Le résultat est saisissant.

Ses toiles sculptées sont d'une vitalité éblouissante.

Implosion, fragmentation de la couleur. 

 

Un choc esthétique et narratif à découvrir absolument.